I

Impressions ?

A l’heure où l’image, par la puissance du numérique, inonde les regards et sature les écrans, j’ai voulu retourner à l’essence même de la photographie, à la magie de sa naissance, à ce XIXème siècle où elle n’était pas encore reproductible. J’ai voulu retrouver la fascination de fixer un pur objet, un paysage, un corps ou un visage pour l’éternité, sur une plaque de verre ou un papier d’argent, avec la surprise de l’attente et le mystère du temps suspendu ; cette première époque où l’art photographique, encore non reproductible, est si proche de son aînée la peinture, et de son courant phare du moment, l’Impressionnisme.
C’est pourquoi je joue moi aussi avec le temps, la durée de l’impression, et je choisis de ne pas reproduire mes œuvres, pour que chaque révélation de l’image soit unique.
Tout comme l’étaient les premières photographies, chaque tirage des séries « impressions » en hommage au mouvement impressionniste n’est proposé à la vente qu’en un seul exemplaire, faisant de chaque photo une œuvre singulière, première et dernière, ainsi que l’est le tableau patiemment révélé par le peintre sur sa toile. L’image proposée est celle fixée au moment de la prise de vue. Ensuite, pas de retouches numériques autre que niveaux et netteté si nécessaire.
Pour les séries déjà numérotées et quel que soit le nombre vendu, la numérotation s’achève,   excepté pour un exemplaire éventuel d’exposition. Un certificat d’authenticité accompagne les photographies.

Prix des tirages, me consulter.

 

 

Il n'y a pas de commentaires